Comment boire le rhum ?

Dernière mise à jour: 19.04.24

 

Le rhum est un spiritueux originaire des Caraïbes qui met un peu de soleil dans nos verres. Consommé avec modération, il apporte de la chaleur dans notre vie. Il met à la disposition des consommateurs des profils aromatiques très variés pour satisfaire tous les goûts. Nous connaissons tous ce spiritueux par son nom et son goût. Toutefois, est-ce que vous savez comment bien le boire ? Si non, venez le découvrir dans les lignes qui suivent.   

            

Choisir la bonne température

Quel que soit le produit de votre choix, dont ceux proposés par Rhum Expert, pour bien déguster ce spiritueux, il faut savoir choisir la bonne température. Le froid inhibe la saveur de ce type de boisson. Le mieux est de réaliser cette dégustation à une température ambiante. C’est seulement ainsi que vous pouvez profiter des arômes et des saveurs d’un bon rhum.

L’ajout de glace dans un verre qui contient ce spiritueux ne permet pas non plus de boire un rhum dont les arômes sont bien concentrés. Bien qu’un bon nombre de consommateurs l’apprécient, un rhum frappé est plus fade que celui bien concentré où l’on n’a rien ajouté.

Pour boire un rhum ambré ou vieux, les connaisseurs recommandent aussi de réchauffer le verre au creux de la main afin d’avoir une bonne température de dégustation. Il est également conseillé de tourner le verre légèrement pour la libération optimale des arômes de ce spiritueux.

 

Faire le bon choix de verre 

Les saveurs d’un bon rhum s’apprécient en faisant un bon choix de verre. Un rhum de qualité permet de mieux profiter de ses arômes avec un verre dont la cheminée est rétrécie et le fond est large, prenant la forme d’une tulipe. Cette forme est essentielle pour permettre aux composés volatils qui ne sont pas assez aromatiques de s’échapper. Ce sont surtout les meilleurs arômes qui restent.

Un verre tulipe utilisé pour déguster le rhum peut aussi s’accompagner de pied. Ce dernier aide à tournoyer avec douceur ce spiritueux pour une libération optimale des arômes avant la dégustation. Il a aussi moins de risque d’odeurs parasites avec les verres à pieds en éloignant la bouche et le nez de vos doigts.

Les cocktails faits à base de rhum quant à eux se dégustent mieux avec un tumbler qui est un verre dont le fond est plat. 

 

Observer la texture et profiter des arômes avant la dégustation

L’observation de la texture de la boisson et l’appréciation des arômes du spiritueux constituent des étapes importantes avant la dégustation. Pour l’observation de sa texture, en faisant tourner le verre qui contient le rhum, des formations de gouttelettes s’observent sur le corps. C’est à travers leur épaisseur que l’on peut reconnaître si le spiritueux est gras ou moins gras au niveau de sa saveur. Pour apprécier les arômes, le verre ne se met pas tout de suite au contact du nez. Sentez les arômes de loin puis ramenez petit à petit vers votre nez.

Pour la dégustation proprement dite, la boisson devrait tapisser votre palais pour que vos papilles soient entièrement enveloppées. Cette façon de déguster ce spiritueux évite de sentir la sensation de brûlure lorsque vous avez le rhum en bouche. L’idéal est d’entamer le contact avec de petites gouttes pour ensuite prendre une petite gorgée et finir avec une gorgée plus grande. En buvant du rhum, le mieux est de ne pas se précipiter pour savourer les accords entre ce que sent le nez et captent les papilles.

Boire le rhum seul ou avec d’autres boissons

Le rhum est un spiritueux polyvalent. Il peut être dégusté seul, mais permet aussi la création d’une large variété de délicieux mélanges. Lorsque vous le buvez pur, profitez de ses saveurs complexes et de ses arômes. Vous pouvez aussi ajouter des glaçons si vous voulez diluer ou refroidir légèrement l’alcool parce qu’il est trop fort ou pour seulement adoucir son goût.  

Cette boisson alcoolisée est également très appréciée en cocktails, que ce soit dans le Mojito, le Mai Tai, la Piña colada ou le Daiquiri. Vous pouvez aussi le mélanger avec du jus de fruits pour vous rafraîchir. Dans ce cas, il se mélange avec succès avec du jus d’ananas, de cranberry ou du jus d’orange.

Le rhum se mélange aussi avec du soda ou avec du coke ou pepsi pour vous faire profiter d’une boisson rafraîchissante lorsque les températures montent pendant l’été.

 

Boire du rhum accompagné d’un aliment

Sa polyvalence permet aussi à ce spiritueux d’être bu tout seul ou accompagné de nourritures. Dans ce cas, il se marie très bien avec du fromage, du chocolat, des fruits tropicaux ou des fruits secs. Cet alcool s’utilise aussi dans la cuisine pour préparer des plats salés ou sucrés selon vos envies.

Parmi les recettes à préparer avec du rhum figurent les crêpes ou le tiramisu. Cette boisson donne un goût particulier à ces préparations sous sa forme vieillie ou en utilisant du rhum ambré. La banane ou l’ananas se cuisine également avec ce spiritueux sous forme flambée. Dans ce cas, utilisez du vieux rhum. 

Le rhum accompagne aussi différents plats comme les fruits de mer ou le canard à l’orange. Il faut seulement savoir choisir le type de rhum qui accompagne le mieux chaque préparation pour profiter réellement d’une bonne combinaison de saveurs. Pour les fruits de mer par exemple, il convient mieux de choisir du rhum blanc minéral. C’est du rhum vieux de mélasse qui accompagne aussi mieux un plat de canard à l’orange.

Il n’y a pas non plus de règles strictes. Chacun est libre d’expérimenter des préparations variées à base de ce spiritueux et de choisir parmi une large diversité de plats à adapter à la palette aromatique que peut offrir le rhum. 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES