Pina Colada – Top 10 Recettes à Tester

Dernière mise à jour: 30.11.20

0

 

Plage, soleil ou encore détente, la Pina Colada fait partie des cocktails intimement liés à la fête. Toutefois, comme tout breuvage de légende, elle est soumise à controverse. Notamment sur LA recette originale qui divise. Les petites divergences qui peuvent se poser ont aussi pour origine, la multitude d’interprétations dont elle est l’objet. Une situation qui fait apparaître une liste de cocktail où se retrouvent tout de même « puristes » et « néophytes ».

 

La Pina Colada à travers l’histoire

 

Cocktail anniversaire, boisson des retrouvailles ou nectar à siroter en vacances, le cocktail s’invite lorsque l’heure est à la fête. Et sous ses allures de boisson synonyme de convivialité et de dynamisme, elle n’est pas toute jeune. D’ailleurs, elle fait partie de ces monuments entourés de légendes.

Selon certains, son origine remonterait au 19e siècle au temps des pirates portoricains. Ce serait Roberto Cofresí qui aurait mélangé de l’eau-de-vie obtenue de la fermentation du jus de canne à sucre avec un cocktail ananas coco pour booster son équipage. D’autres grands noms de l’investigation imputent l’apparition du cocktail comme on la connaît à des îles comme les Antilles et Cuba.

Si ces théories à base d’enquêtes ont toutes une forme de vérité sur les origines de la vraie recette pina colada, celle qui semble la plus ancrée et la plus répandue est celle qui implique le barman du Caribe Hilton à Porto Rico en 1954. Un titre que d’autres de ses compères, comme El Juego et Don Ramon Portas Mingot, se sont également attribué.

 

10 recettes de Pina Colada

 

Il n’existe pas une, mais bien plusieurs recettes. De la Pina Colada recette originale, en passant par la recette Pina Colada antillaise, jusqu’à la Virgin Colada, la recette subit différentes sortes d’ajouts et d’amputations. Ainsi, avant de fabriquer une fontaine à punch pour les prochains évènements, il est préférable de se décider sur le breuvage qui ira la garnir. 

Les proportions suivantes correspondent aux ingrédients nécessaires pour une personne. Ainsi, pour  une recette Pina Colada pour 10 personnes il suffira de multiplier vos ingrédients de façon à obtenir les rations suffisantes.

1. Recette originale de la Pina Colada

C’est trop s’avancer de dire qu’il y a réellement UNE recette de cocktail Pina Colada. Néanmoins, certains marqueurs rassemblent. Pour une préparation proche de l’originale, il faudra mélanger dans un mixeur : 3 cl de crème de coco, 18 cl de jus d’ananas, 150 gr de glaçons, 6 cl de rhum de Porto Rico et 3 cl de crème fraîche épaisse. Pour la décoration, il y aura besoin de cerises et de feuilles d’ananas.

 

2. Havana Beach

L’engouement pour la recette Pina Colada est tel que les pays, les établissements, les barmans et les amateurs s’approprient le concept en le mettant à toutes les sauces. Cuba a sa propre interprétation à base de 0,5 mesure de sirop de canne, 0,5 mesure de jus de citron vert, 2,5 mesures de jus d’ananas, 6 glaçons et 4 mesures d’eau-de-vie obtenue de la fermentation du jus de canne à sucre. Ce qui donnera naissance à la Havana Beach.

 

3. Kiwi Colada

Le Kiwi Colada reprend les codes de la recette principale, à savoir crème de coco, glaçons, eau-de-vie issue de la fermentation du jus de canne à sucre, jus, crème épaisse. Et comme son nom l’indique, pas de jus d’ananas. Cet élément sera remplacé par du jus de kiwi. Après, tout dépend des goûts. Et lorsqu’on sait que Pina veut dire ananas, le Kiwi Colada est à considérer plus comme une réinterprétation.

 

4. Blue Hawaii

Le Blue Hawaii assez évocateur dans le nom est donc d’origine hawaiienne. Le cocktail peut être assimilé à la Pina Colada, mais a également des notes d’autres cocktails connus comme le Blue Lagoon, le Ti-punch, le Blue lady ou encore le Mojito. Toujours dans l’esprit de beau temps et d’ambiance estivale, le Blue Hawaii comprend du jus d’ananas pour 8 mesures, 2 mesures de curaçao  bleu (liqueur d’orange), 4 mesures de rhum blanc et une même quantité de lait de coco ainsi que des glaçons. Au lieu du mixeur, le tout sera à frapper en shaker.

 

5. Miami Beach

Le cocktail américain Miami Beach est à savourer où que l’on soit tant que l’on dispose de 2,5 mesures de jus d’ananas, de 5 glaçons, de 0,5 mesure de sirop de canne, de 4 mesures de gin et de feuilles d’ananas pour la décoration. La présence du gin (et l’absence d’eau-de-vie tirée de la fermentation du jus de canne à sucre) est ce qui le caractérise.

 

6. Amaretto colada

Pour l’Amaretto colada il suffira de garder, dans les mêmes proportions, tous les composants de la première recette (celle dite originale) ; sauf pour l’eau-de-vie issue de la fermentation du jus de canne à sucre qui sera remplacée par de L’amaretto. La liqueur apportera au cocktail une douce note d’amandes amères en plus de la touche d’alcool qui l’accompagne.

 

7. Chi-chi

Comme l’Amaretto colada, le cocktail Chi-chi reprend tous les éléments de la Pina originale, mais en remplaçant l’eau-de-vie obtenue de la fermentation du jus de canne à sucre. Il faudra alors incorporer 6 cl de vodka. Pour mélanger le tout, au choix : mixeur ou shaker. La quantité de glaçons dépendra des envies, mais pour la mise en shaker, il est préférable de les piler au préalable.

 

8. Swimming Pool

Pour le Swimming Pool, l’allemand Charles Schumann mélange en 1979 : 1 cl de Curaçao bleu, 1 cl de crème, 2 cl de crème de coco, 2 cl de vodka, 4 cl de jus d’ananas et 4 cl de rhum blanc. Pour orner le verre : quelques tranches d’ananas et des cerises confites.

9. Virgin Pina Colada

Aujourd’hui,  le cocktail d’origine peut être concocté et consommé sans alcool. Il suffira donc de supprimer l’eau-de-vie tirée de la fermentation du jus de canne à sucre et le résultat obtenu prendra le nom de Virgin Pina Colada.

 

10. Ancêtre de la Pina Colada

Littéralement, pina signifie ananas et colar, filtré. La Pina Fria, l’ancêtre du breuvage, lui, se prépare avec du jus d’ananas pressé sans être filtré, deux doigts d’eau-de-vie obtenue de la fermentation du jus de canne à sucre et une demi-cuillerée de sucre.

Suivre scrupuleusement ou non l’une ou l’autre des recettes pour remplir une fontaine à punch à faire soi-même dépend des préférences. Quoi qu’il en soit, le cocktail et ses saveurs festives (lorsqu’il est alcoolisé) sont à savourer avec modération.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments