Recette de Trouspinette

Dernière mise à jour: 24.09.21

Apéritif Trouspinette

Apéritif typique vendéen, la trouspinette s’appelle aussi vin d’épines, trousse-pinette ou pousse d’épines
Temps de préparation21 d
Nombre de personnes: 8
 

Ingrédients :

  • Une poignée d’épines noires
  • 4 litres de vin rouge plutôt corsé à une température d’au moins 12 °C
  • 1 litre d’eau-de-vie à 40 °C
  • 500 g de sucre
 
Ustensiles : Une bouteille
 

 

Préparation :

Prenez d’abord un grand récipient dans lequel vous mettez le vin, l’eau-de-vie et les pousses d’épines noires. Cette mixture doit ensuite rester mariner au moins 2 à 3 semaines.

Quand elle est prête, vous pouvez procéder à la filtration de la préparation avant d’ajouter le sucre. Une fois que c’est fait, il faudra bien mélanger et garder le mélange dans une bouteille.

Pour la conservation de cet apéritif, préférez un lieu bien sombre. Aussi, il est conseillé de tourner de manière régulière la bouteille. Au bout de toutes ces étapes, la trouspinette peut être consommée dans l’immédiat. Sinon, sachez qu’elle peut se conserver durant une année.

 

Astuces :

En réalité, il n’existe pas de recette unique de trouspinette. En effet, il y a d’innombrables variantes qui sont préparées à partir de divers fruits comme la mûre, les coings ou la pêche. Cela dit, vous êtes libre de tester différentes recettes pour surprendre vos invités.

Réussir la préparation de la trouspinette

Chaque ingrédient utilisé dans la recette de la trouspinette est essentiel pour obtenir le goût recherché. Effectivement, les experts recommandent de prendre de nouvelles pousses d’épines noires datant d’après la floraison. Ce n’est pas tout, car le choix du vin rouge est aussi capital pour cette préparation.

Ainsi, il est conseillé d’opter pour du vin de qualité. Il faudra alors vous référer au producteur en privilégiant les bouteilles portant les mentions « mis en bouteille en propriété » ou « sur le domaine ». En plus du coût du breuvage, nous recommandons de prioriser les vins récompensés par des médailles.

 

L’origine de la trouspinette

Saviez-vous que l’on consommait déjà les vins aromatisés et épicés dès l’Antiquité ? À cette époque, les bourgeois cherchaient des solutions pour modifier le goût des vins. En effet, ces derniers n’étaient pas toujours de très bonne qualité. À l’arrivée du Moyen-Âge, les peuples ont voulu reproduire les habitudes des riches pour la préparation des boissons consommées lors de grandes occasions. Ainsi, ils ont eu l’idée d’ajouter d’autres ingrédients comme des pousses ou des fruits dans leur vin. En revanche, ils ne pouvaient pas se permettre d’utiliser des épices étant donné qu’ils n’étaient pas encore accessibles aux pauvres.

Il faudra alors attendre les années 1950 pour mettre en valeur cet apéritif vendéen. C’est alors que deux grandes sociétés ont prétendu être le créateur de cette boisson. D’ailleurs, ceci se confirme quand vous parcourez les grands magasins et que vous regardez le nom des producteurs. Vous pouvez également constater qu’il existe deux appellations bien distinctes qui sont utilisées pour nommer ce breuvage, à savoir la trouspinette et la troussepinète.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES