Chope de bière et pinte : quelle différence ?

Dernière mise à jour: 19.10.21

 

Après une semaine très chargée, certains individus se détendent ensemble en réunissant autour d’un verre de bière tandis que d’autres préfèrent boire de la bière seuls. Dans tous les cas, il faut employer le contenant adéquat. Entre une pinte ou une chope de bière, quel récipient choisir ?   

 

Chope de bière : un verre robuste et disponible en plusieurs formes

La signification de la chope en Alsace est synonyme de grand verre à bière. Elle est née dans les XIVes siècles, notamment lorsque l’empire germanique prit l’initiative de recouvrir les pots à bière avec un dispositif en étain. Ce dernier a d’ailleurs été mis en avant pour éviter que les insectes plongent dans la boisson.

Celle-ci était à l’époque, fabriquée avec une multitude de matériaux comme l’émail, la terre cuite, le grès, le métal, le bois ainsi que la porcelaine. Les versions actuelles ne se sont répandues dans les brasseries qu’en XIXe siècle. Les clients fidèles dans les brasseries allemandes possédaient chacun leur propre chope de bière. Pour les distinguer, il fallait se référer aux motifs, aux formes et aux illustrations. La chope de bière ancienne était même vue comme des œuvres d’art.

Côté performance, elle se démarque particulièrement par sa solidité. Grâce à ses parois épaisses, elle jouit d’une longue durée de vie et préserve efficacement la boisson à la bonne température. Dotée d’une anse, elle offre une prise en main optimale aux consommateurs. Concernant sa contenance, elle peut aller entre 50 cl à 1L selon les préférences de chacun. 

La pinte : un récipient esthétique et stable ! 

La pinte de bière, quant à elle, a vu le jour dans les années 1968 lorsque le système de mesure a été normalisé par le gouvernement. Concernant sa mesure, elle est équivalente à plus d’un demi-litre. À noter cependant que ce chiffre varie généralement d’un pays à un autre. Aux États-Unis, elle correspond à 47,3 cl contre 50 cl en France et 56,8 cl pour les Britanniques.

Ce contenant est surtout rattaché à l’Irlande si la chope de bière rappelle, quant à elle, l’Allemagne. La pinte en litre figure toujours parmi les récipients les plus prisés, notamment par les pays anglo-saxons. La raison ? Au-delà de son aspect esthétique, elle se démarque particulièrement par sa solidité et surtout sa stabilité. Cette raison explique pourquoi elle est surtout dédiée à la Guinness. Elle tient bien en main par sa forme ergonomique.

Ce contenant se distingue aussi par sa capacité à conserver la saveur de la bière tout en permettant à ses consommateurs d’avoir une meilleure visibilité autant sur la mousse que sur la couleur de la boisson. La pinte est une alliée idéale lors du service à la pression. Elle permet aux Irlandais de dessiner un trèfle sur la bière. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES