L’histoire de la bière Triple Karmeliet

Dernière mise à jour: 24.09.21

 

Présentant à la fois une immense finesse et une grande complexité, le Tripel Karmeliet est une bière blonde très douce dans laquelle sont associés 3 arômes qui lui procurent un goût unique. Ses particularités font de cette boisson un incontournable parmi les bières belges. Découvrez alors dans cet article son histoire, sa composition et les meilleures façons de la déguster.

 

La naissance de la recette

L’invention de cette fameuse bière belge date du XVIIe siècle en Région flamande. Elle a été concoctée par les Carmélites de Dendermonde, ce qui lui a donné son nom de Tripel Karmeliet. Les frères carmes se sont inspirés de la recette du pain pour créer cette recette de bière triple composée de 3 sortes de céréales qui sont: l’avoine, le froment et l’orge. Ces éléments sont brassés crus et maltés, ce qui procure à la boisson une fermentation haute et un degré d’alcool de 8,4 %. Elle est encore refermentée en bouteille pour plus de goût.

Par ailleurs, la bière triple Karmeliet a été initialement brassée en 1679, puis relancée en 1996 en gardant ses ingrédients originaux. Depuis, elle est produite par la brasserie Bosteels en Flandre-Orientale, aussi connue pour la fameuse Kwak et la Deus. Sur son étiquette est marqué le logo des Belgian Family Brewers. Grâce à sa saveur inégalable, elle fait l’unanimité auprès des adeptes du breuvage. Elle obtient même une note élevée de 99/100 sur le site Ratebeer. En 2008, elle a été récompensée comme étant la meilleure bière de haute fermentation au monde.

Les arômes contenus dans la Karmeliet

La triple Karmeliet est une bière blonde légèrement sucrée dans laquelle vous pouvez trouver des arômes de céréales, d’épices et d’agrumes. En effet, elle se démarque des autres bières par son col de mousse crémeux qui précède une robe dorée. Elle est bien équilibrée grâce à sa texture à la fois sèche et crémeuse.

À part l’orge, la fraîcheur du froment et le moelleux de l’avoine qui constituent une combinaison gagnante offrant à la boisson une palette aromatique authentique, elle présente aussi des notes de houblon de type Styrian qui lui apportent une saveur orangée.

Au moment de sa dégustation dans un verre à bière, vous sentirez des notes marquées de vanille et de citron. Arrivée en bouche, cette bière Karmeliet est agréablement épicée et sucrée avec du houblon qui rehausse davantage son goût. Avec sa composition, la calorie de cette bière blonde est d’environ 231 calories.

 

Les meilleurs accords

Pour un amateur de bière blonde, le fromage est l’aliment qui accompagne le mieux cette boisson. La Triple Karmeliet n’en est pas une exception, car elle se marie parfaitement avec du Munster, du Mont-d’or ou encore des fromages à pâte persillée comme le roquefort. Grâce au goût épicé et légèrement sucré de la triple Karmeliet avec un degré d’alcool assez élevé, la servir dans un verre Karmeliet avec du bon cheddar ou un vieux comté sera l’idéal. Toutefois, elle s’accorde aussi avec des desserts au chocolat ou des viandes en sauce.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES