Les étapes pour la fabrication d’une bière maison

Dernière mise à jour: 24.09.21

 

Faire de la bière à la maison est une tâche qui peut s’avérer rude, en raison de l’équipement nécessaire, du temps passé à la réaliser, et du respect de l’hygiène dans la production. Cependant, c’est une aventure qui vaut la peine d’être vécue, pour ceux qui aiment relever les défis.

 

Le choix des ingrédients

Les ingrédients ont une place importante dans la fabrication de la bière artisanale. Aucun composant ne doit manquer. Une grande quantité d’eau sera nécessaire, et en général, il faut en compter 25 litres, pour obtenir 1 litre de bière. L’eau de source est conseillée, en raison de la présence des sels minéraux. Plus elle est riche en éléments, plus la bière sera meilleure.

Le malt n’est pas forcément d’orge, il existe le malt de sorgho, de seigle, de maïs, de riz, d’épeautre, ou de blé. Chaque variété a un goût différent. Le choix dépendra des saveurs souhaitées. C’est le houblon qui fournit son amertume, et son arôme à la bière. Cependant, il en existe plusieurs types. Les goûts varient selon le houblon choisi.

Les levures sont responsables de la fermentation de la bière. Ce sont elles qui convertissent le sucre en alcool. Elles ont une grande influence sur le goût de la bière produite. Prévoyez des épices, des plantes, du miel, pour donner plus de saveurs à votre bière maison.

Les équipements nécessaires

Pour les équipements de fabrication de bière, vous avez le choix entre utiliser les ustensiles dont vous disposez dans votre cuisine, et acheter un kit prêt à l’usage. La seconde option est intéressante, si c’est la première fois que vous tentez l’aventure. Un kit est accompagné d’un manuel d’utilisation, qu’il suffit de suivre, pour arriver au résultat souhaité. 

Il vous facilite la vie et vous fait gagner du temps. Cependant, les saveurs peuvent être limitées. Les ustensiles sont également efficaces. À défaut de cuves, pour assurer les différentes étapes dans la fabrication de bière, il faudra utiliser vos grosses casseroles. Les dosages ne sont pas évidents, donc vous aurez besoin d’un outil spécial pour doser les ingrédients. L’avantage est que vous pourrez obtenir des saveurs plus délicieuses.

 

Le processus de fabrication de la bière maison

 

Le brassage

Quelle que soit la céréale choisie, pour produire le malt, il faudra le concasser dans un concasseur de malt, et le laisser germer, afin d’obtenir une mouture. Il ne faut pas attendre qu’elle soit trop gonflée. Elle ne doit pas être trop plate non plus. Versez de l’eau chaude dessus et mettez le récipient au feu pour faire sortir les enzymes contenus dans le malt. C’est à partir de là que vous allez tirer l’amidon, qui sera converti en sucres.

 

L’ébullition

Une fois le moût obtenu, il faut préparer la cuve d’ébullition et y verser le moût. Cette étape vise à cuire le moût et à le stériliser. C’est le moment d’incorporer les autres ingrédients tels le houblon, le miel, ainsi que les plantes aromatiques. L’ébullition durera selon la recette que vous avez choisie. Plus le mélange reste au feu, plus le breuvage sera délicieux. La préparation prendra de la couleur et les saveurs sortent peu à peu.

 

La fermentation

Il est temps de passer aux étapes de la fermentation de la bière. C’est là que la bière commence à prendre toutes ses caractéristiques. Versez le moût dans la cuve de fermentation de la bière, dans laquelle vous avez déjà mis des levures. Dans votre recette, il est indiqué à quelle température vous devez laisser le moût pour sa fermentation. Une fois la température atteinte, ajoutez la levure de bière. Cet élément se multipliera grâce aux sucres. C’est ainsi que l’alcool et le gaz carbonique seront émis. La durée de la fermentation dépend du type de bière à produire.

 

La maturation

Dans une cuve propre, versez la préparation déjà refroidie, et fermez-la hermétiquement, pour que la levure continue de sortir le gaz carbonique et l’alcool. Une fois le temps passé, vous arrivez au moment du dry hopping. Incorporez le houblon et les autres plantes aromatiques que vous avez choisis pour la recette. Laissez encore reposer, durant le moment indiqué dans la recette.

 

La filtration

La filtration est une étape importante dans la fabrication de bière. Il s’agit de séparer la boisson de tous les résidus formés par les divers ingrédients. Les levures sont également à retirer, si la fermentation s’arrête là. Si la recette stipule que la fermentation continue dans la bouteille, laissez la quantité suffisante de levures, pour l’accomplissement de ce processus. C’est à ce moment-là que vous devez ajouter des sucres fermentescibles. Après cela, il faut garder la cuve à une température de bière de 25°C pendant le temps marqué dans la recette.

La mise en bouteille

La fabrication de la bière est presque terminée. Il ne reste plus qu’à mettre la boisson dans les bouteilles prévues à cet effet. Ces dernières doivent être propres et stérilisées, sinon les microorganismes vont contaminer votre bière. Vous avez également la possibilité de la mettre dans des cannettes ou de la garder dans une tireuse à bière. Cet équipement sert à emmagasiner et également à distribuer la bière, comme dans un bar.

 

Dégustation

Si vous avez pu accomplir toutes ces étapes, vous méritez une récompense. Le moment est arrivé de déguster votre bière. Vous devez être fier, comme un fabricant de bière doit l’être. Servez-vous et appréciez le résultat de vos efforts.

Normalement, de tels moments ne sont pas à vivre seuls, il faut inviter les amis et la famille, pour goûter votre bière. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux auraient aimé vous aider dans votre fabrication artisanale de la bière. À plusieurs, vous serez encore plus motivés et les saveurs seront exceptionnelles, car chacun contribuera à choisir les ingrédients.

Tout en dégustant, apprenez à reconnaître les goûts et les saveurs. La prochaine fois, vous pourrez vous améliorer ou tester d’autres recettes. Vous n’aurez plus besoin d’acheter des cannettes en grandes surfaces.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES