Fabriquer de la bière à la maison : oui ou non ?

Dernière mise à jour: 26.01.21

 

Amateur de bière, vous avez compris que seule la fabrication artisanale procure les meilleures saveurs. Vous voulez alors vous lancer dans le brassage de votre propre bière. L’idée est louable, mais sachez que vous devez suivre tout le processus, avec les matériels adéquats et les bons ingrédients.

 

Réunir les ingrédients nécessaires

Une personne ne peut faire sa bière sans avoir tous les ingrédients nécessaires. Il existe 4 éléments essentiels et inséparables pour brasser la plus ancienne des boissons alcoolisées. Le composant de base est le malt. En général, il provient de l’orge, mais il peut également être extrait du seigle ou du blé. Le houblon est une plante herbacée. C’est son cône qui est utilisé pour parfumer la bière et lui rendre le goût amer. La levure a un rôle important dans la fermentation. C’est elle qui convertit le sucre en alcool. Enfin, l’eau va servir à unifier tous les autres ingrédients, et à produire la boisson.

Se procurer le matériel de brassage de bière qu’il faut

Faire sa bière dépend du matériel à sa disposition. Si vous vous contentez de vos marmites à la maison, vous fournirez beaucoup d’efforts, juste pour recueillir quelques litres de bière. Des kits sont en vente, à des prix variés, et en plusieurs tailles. Ce sont des matériels de brassage de bière conçus spécialement pour cela. C’est à vous de choisir ce qui vous convient. Vous avez également la possibilité de vous procurer des équipements adaptés, parmi vos ustensiles.

 

Les cuves

Vous avez besoin de cuves, de casseroles, ou de fait-tout. La grandeur dépend de la quantité de bière que vous voulez produire. Si vous comptez obtenir 100 litres de boisson, il faut prévoir un récipient qui peut contenir jusqu’à 170 litres d’eau.

Il vous faut 4 cuves au total, pour brasser votre bière. La première servira au brassage et à l’empâtage. La deuxième sera utile pour faire bouillir la boisson. La troisième sera pour le refroidissement, et la quatrième pour la fermentation.

 

Le filtre

La passoire, ou le filtre sera utilisé pour séparer les résidus de la boisson. Si vous avez un couscoussier, il peut faire l’affaire.

 

Le brûleur

C’est un réchaud réglable, car les températures ne seront pas les mêmes, tout au long de la fabrication de la bière. Il doit supporter le poids des cuves, sinon vous devriez trouver un moyen de placer ces dernières sur le brûleur.

 

Un broyeur

Il sert à concasser les céréales. Il peut être remplacé par un moulin, selon ce dont vous disposez.

 

Des bouteilles

Elles sont destinées à contenir la bière finie. Préparez-en, selon la quantité de bière prévue. Une capsuleuse sera indispensable pour fermer chaque bouteille hermétiquement.

 

Le kit à bière

Il s’agit d’un concentré de bière vendu sur le marché. C’est un sirop qui résulte d’un brassage. Il vous reste à le diluer dans l’eau chaude, lui faire subir la fermentation et le mettre en bouteille. Ce kit est avantageux pour la personne qui ne veut pas brasser sa bière, mais veut quelque chose de déjà prêt. Cela lui permet de gagner du temps, mais elle risque de ne pas obtenir le goût exquis d’une bière artisanale. De plus, elle doit encore acquérir le matériel qu’il faut pour la fermentation.

Trouver la recette idéale pour le goût recherché

Le processus de fabrication de la bière maison est le même, mais la recette varie selon le type de breuvage. Ainsi, plusieurs paramètres diffèrent d’une bière à une autre, tels le taux de chaque ingrédient, la température, la durée de fermentation et les aromates utilisés. Si vous aimez la bière blonde, respectez les dosages, et tout le processus de fabrication qui y correspond.

Le goût sera donc conforme à la recette de bière que vous avez adoptée. En y réfléchissant, vous pouvez déjà penser aux bons moments que vous allez passer avec vos amis. D’ailleurs, le comparatif guitare folk vous permettra de choisir l’instrument idéal pour animer votre fête.

 

Les étapes à suivre pour fabriquer de la bière

Si vous êtes prêt, allons voir comment faire de la bière.

 

Le maltage

Cette étape consiste à tremper les grains, et à les laisser germer. Ensuite, il faudra souffler de l’air chaud, pour les sécher. Il s’agit du touraillage. La température déterminera la couleur du malt. Réglez-la selon votre type de bière. Parfois, le maltage est effectué par les fournisseurs.

 

Le concassage

Versez les grains de malt dans le moulin. C’est pour retirer l’enveloppe, afin d’obtenir ce qui est à l’intérieur. Faire sa bière n’est pas compliqué, il faut seulement suivre les directives de la recette.

 

Le brassage

Il consiste à convertir l’amidon en sucres simples. Remplissez d’eau une cuve, et chauffez jusqu’à atteindre une température de 70°C. La quantité d’eau doit correspondre à la moitié du résultat final. À l’aide d’une spatule, faites tourner le mélange, pour obtenir une pâte, sans qu’elle soit trop épaisse. Laissez cuire pendant une heure. Cette étape est également appelée saccharification.

Ensuite, versez de l’eau chaude sur la pâte. Passez au filtrage, en recueillant le liquide dans une autre cuve. Il s’agit là du moult. Faites-le bouillir, jusqu’à ce qu’une mousse se forme. Diminuez aussitôt le feu.

 

Le houblonnage

Divisez le houblon en 3 portions. Dès que la mousse commence à apparaître, versez le premier tiers de houblon, en remuant le mélange. Attendez 15 minutes, et faites de même avec le deuxième tiers. Terminez avec le reste, après 15 autres minutes. Calculez encore un quart d’heure, et éteignez le feu. Normalement, le processus de houblonnage dure une heure au total. Laissez le breuvage refroidir, en veillant à ce que ce soit rapide.

La fermentation

Ajoutez la levure dans la préparation déjà refroidie. Mélangez bien, pour créer les bactéries responsables de la fermentation. Ensuite, fermez la cuve et évacuez le gaz carbonique, en plaçant un tube sur le couvercle. Quand il n’y a plus de gaz, laissez la bière fermenter pendant la période mentionnée dans votre recette. Cette étape est importante, si vous voulez apprendre comment faire une bière.

 

Le conditionnement

Avant le conditionnement, procédez à la gazéification, en versant de l’eau sur 3 c à s de miel. Incorporez ce mélange dans la bière.

Les bouteilles doivent être propres et bien séchées. En général, elles sont choisies sombres. Il est même conseillé de garder la bière à l’abri de la lumière, pendant environ 2 semaines, avant la dégustation.

Voilà, maintenant vous savez comment fabriquer votre boisson favorite. Le plus intéressant est d’inviter les amis ou la famille, à participer à toutes les étapes.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments