Cocktail Kir Royal

Dernière mise à jour: 25.05.22

 

Kir Royal

Donnez du style à un anniversaire ou party grâce à ce luxueux cocktail !
Temps de préparation2 mins
Nombre de personnes: 1
 

Ingrédients :

  • 8 cl de champagne
  • 2 cl de liqueur de cassis
 

Ustensiles :

  • 1 flûte
 

 

Préparation :

Le Kir Royal ne donne pas beaucoup de liberté dans sa composition. C’est une recette réalisée avec du vin mousseux et de la liqueur de cassis. Pour le vin mousseux, vous avez le choix entre le champagne et le crémant. La liqueur ou crème de cassis ne peut être remplacée par aucun autre ingrédient. Une modification au niveau des composants vous donnera un autre cocktail. 

La préparation de cette recette de kir est très simple. Elle se fait directement dans la flûte. Pour commencer, versez la liqueur de cassis dans le verre. Enchaînez tout de suite avec le champagne gardé préalablement dans le réfrigérateur. En effet, c’est une boisson rafraîchissante. Si vous préférez le crémant, procédez de la même manière. Votre cocktail au crémant sera plus délicieux s’il est très frais. 

Vous pouvez plonger un fruit rouge dans la flûte pour agrémenter le breuvage. En guise de décoration, si vous le souhaitez évidemment, mouillez le bord du verre avec un peu de champagne, et faites-le passer dans du sucre. Cette boisson apéritive originale doit être préparée au moment de la dégustation.

 

Astuces :

Le champagne se boit toujours très frais, même s’il est mélangé avec un autre ingrédient, pour obtenir des boissons apéritives classiques, ou un breuvage de votre création. Pour éviter d’ajouter des glaçons qui allègeront son goût, il est mieux de le mettre au frais, avant toute préparation ou dégustation. Il en est de même pour le crémant.

L’histoire du Kir Royal

À l’origine, le kir était un simple cocktail à base de vin blanc et de crème de cassis. C’est le chanoine Félix Kir, qui lui a donné son nom. Maire de Dijon de 1945 à 1968, il a donné son autorisation, d’abord à la maison Lejay Lagoute, producteur de crème de cassis, pour utiliser le nom kir. C’est en 1955 qu’il a étendu l’autorisation à tous les fabricants de liqueur de cassis.

Le Kir Royal fait partie des nombreux kirs obtenus à partir de la crème de cassis. Il ne faudra pas vous tromper d’ingrédient, au risque d’obtenir un cocktail différent.

 

Les variantes du kir

Un kir reste toujours un apéritif maison à base de vin. Le nom dépend de la composition que vous choisissez. Toutes les recettes ont un point commun, qui est la présence de la liqueur de cassis. Le Communard se prépare, en remplaçant le vin blanc par du rouge. Le Kir breton s’obtient avec du cidre. Le Kir valletais est fait avec du muscadet. Le Kir médocain utilise du vin rosé.

En choisissant un autre composant à la place de la liqueur de cassis, vous avez un autre kir. Pour avoir le Kir impérial, gardez le champagne, et utilisez de la crème de framboise, ou de mûre.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES